LAYER® X Orange Labs

Capteur autonome alimenté par la technologie LAYER®

Dracula Technologies et Orange Labs ont co-conçu et développé un dispositif BLE (Bluethooth Low Energy) autonome alimenté par la technologie LAYER®. Il est doté d’une électronique embarquée Nano Red Bear V2 qui permet la mesure de la température grâce à un capteur intégré dans l’appareil puis la transmission d’informations via le protocole BLE. Les données transmises sont visualisées via une application mobile sous Android OS. Le développement front-end et back-end de l’application mobile ont été réalisés en collaboration avec le Kaizen Lab.

L’application mobile affiche la température instantanément à chaque transmission et la courbe de température en fonction du temps.
Cet appareil est alimenté par un module LAYER®, notre technologie photovoltaïque organique réalisée par impression à jet d’encre. Le module est composé de 11 cellules connectées en série.

La technologie jet d’encre nous permet d’imprimer sur des substrats souples. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, le module LAYER® est enroulé autour d’un cylindre de 32 mm de diamètre. Outre sa flexibilité qui est un réel avantage, l’impression jet d’encre permet aussi une personnalisation et une réduction de la taille de celui-ci.

Ci-dessous, le schéma de câblage de l’appareil :

Les équipes d’Orange Labs ont identifié deux composants électroniques permettant de concevoir un tel dispositif autonome :

 – Un PMIC (Power Management IC) conçu par e-peas est un composant qui optimise le transfert de puissance depuis un harvester vers un élément de stockage et une application.

 

 – Un Nano Redbear V2 avec une antenne de transmission BLE intégrée connecté à un capteur de température. Il faut cependant noter que le Nano Redbear n’est pas l’appareil le moins énergivore disponible sur le marché mais le but de cette étude était de réaliser un « Proof of Concept » avec des composants électroniques largement disponibles sur le marché.

La programmation de la carte RedBear Nano a été réalisée avec un Arduino IDE. Le test a ensuite été réalisé dans un environnement lumineux de 300 à 400 lux. À titre de comparaison, l’éclairage moyen d’une chambre à coucher est de 200 lux et l’éclairage moyen d’un salon est de 1000 lux.

Notre technologie LAYER® permet de produire de l’énergie même dans des conditions de faible luminosité. Dans le cadre de ce POC, LAYER® fournit 1 mV par seconde à 1 000 lux alors que le système necessite 13 mV par transmission. Sachant qu’une donnée de température est transmise toutes les 15 secondes notre module LAYER® permet de rendre totalement autonome le device.

Shopping Basket